Adhérer
Adhérer

Les Femmes et la compétition Peugeot

Le monde de l’Automobile est dominé par les hommes mais les femmes ont très tôt pris elles aussi le volant, y compris pour participer à des courses. La première femme pilote à participer à une épreuve est la Française Camille du Gast sur la course Paris-Berlin en 1901 au volant d’une Panhard et Levassor. D’autres vont suivre… Nous vous proposons de découvrir ci-après le parcours de quelques femmes pilotes au volant d’une Peugeot. Derrière le volant, les femmes savent également faire des prouesses !

 

Promouvoir les nouveaux modèles

La participation à des manifestations sportives peut se révéler très bénéfique auprès du public. Non seulement en terme « d’image de Marque » mais aussi pour démontrer sur le terrain de la course que les voitures Peugeot sont fiables et solides, tout comme celles vendues tous les jours aux particuliers. Fin des année 20, début des années 30, la « Maison Peugeot » engage des équipages féminins sur le rallye Monte-Carlo pour vanter les mérites de ses 201 et 301 à roues indépendantes.

 

Le Rallye de Monte Carlo

Durant les “Années Folles”, ce rallye est en pleine expansion. Les Européens se passionnent pour cette course de régularité atypique qui se déroule en plein hiver et compte plusieurs points de départ en Europe pour finalement arriver à Monaco. Parmi les concurrents, de plus en plus de femmes sont présentes et une Coupe des Dames est même créée pour récompenser le meilleur équipage féminin.

En 1933, Mme Mareuse termine 3ème de cette Coupe des Dames au volant d’une Peugeot 301.

Cette même année, Peugeot et Charles de Cortanze organisent les journées féminines sur le circuit de Montlhéry leur permettant de sélectionner les meilleures femmes pilotes pour participer au Rallye du Monte-Carlo et ainsi promouvoir les nouveaux modèles de la Marque, dont la 301.

C’est ainsi par exemple que Simone des Forest et Fernande Hustinx ont été repérées.

En 1934, ces dernières, partent à la conquête du Rallye du Monte-Carlo à bord d’une 301 préparée par Charles de Cortanze. Elles partent de Bucarest, empruntant ainsi l’un des parcours les plus difficiles. Au bout des 3 772 km, souvent enneigés, les deux amies terminent à une belle 17ème place au classement général et, surtout, remportent la Coupe des Dames.

Après la seconde guerre mondiale, l’espoir renaît avec la 203 finalement présentée officiellement au Salon de l’Automobile de Paris en 1948. Cette robuste voiture va s’avérer idéale pour les rallyes : bien entendu celui de Monte-Carlo, l’une des plus anciennes épreuves. C’est tout naturellement que l’on retrouve Mme de Cortanze au volant de la 203 en 1951, mais également sur de nouvelles courses telles que la Coupe des Alpes ou le rallye Liège-Rome-Liège.

La même année, Mme et Melle Hammersley (mère et fille) remportent en 203 la Coupe des Dames du Tour de France Automobile. Deux autres 203 complètent ce podium : Mmes Boeswillwald-Gordine en deuxième position et Mmes Pochon-Mazade en troisième. Régine Gordine, femme du producteur Sacha Gordine, était comme son mari une passionnée d’automobile et elle a réalisé de nombreuses courses, dont quelques-unes avec une Peugeot. Elle a participé au Liège-Rome-Liège en 1953 (avec Irène Terray), au Monte-Carlo en 1954 (toujours avec I. Terray) et au critérium des Alpes en 1954, à chaque fois au volant d’une Peugeot 203. Suite à un grave accident au cours du Monte-Carlo 1956, elle met fin à sa carrière sportive.

 

Team ASEPTOGYL

La « Team Aseptogyl » a été créée par Bob Neyret, en 1971, pour promouvoir son… dentifrice !

Fan de course automobile, il a eu l’idée de faire la promotion de ses produits sur des voitures de couleur blanche, rouge et rose, qui seraient uniquement pilotées par des femmes ayant du glamour et surtout un bon coup de volant. Plusieurs marques ont été utilisées comme montures, dont des Peugeot 504 pour le Rallye du Bandama en 1973 et la 304 S en 1975 pour un rallye en Corse. Pilotée par Marianne Hoepfner, la 304 se classa première de sa catégorie à la « Ronde de la Giraglia » en Corse et remporta la coupe des dames à la « Ronde Limousine ».

 

Rallye du « Bandama »

En 1975, Peugeot triomphe au rallye du Bandama (du nom du fleuve qui traverse la Côte d’Ivoire du Nord au Sud) en prenant les trois premières places. La victoire revient à la 504 de Bernard Consten, suivie de celle de Timo Mäkinen puis de celle de Samir Assef.

Cette même année, les Françaises Christine Dacremont (pilote) et « Ganaëlle » (sa co-pilote) remportent la Coupe des Dames de cet éprouvant rallye au volant d’une 504 aux couleurs de la Team Aspetogyl.

 

Michèle Mouton, une pilote à part

Il est impossible de parler des femmes et de la compétition sans évoquer cette grande Dame du sport automobile. Même si elle a peu couru pour la Marque, c’est à bord d’une Peugeot 304 S qu’elle a démarré sa longue carrière sportive (1973-1986), en tant que co-pilote de Jean Taibi en 1973 à Monte-Carlo dans le cadre du championnat du monde des rallyes (WRC). Et c’est au volant d’une Peugeot 205 T16 qu’elle l’a terminée. Après avoir été co-pilote, Michèle Mouton prend rapidement le volant et devient championne de France féminine de rallye en 1974, 1975 et 1977. Elle remporte sa première victoire au Rallye d’Espagne en 1977. En 1981, elle est la première femme (et toujours l’unique à ce jour) à gagner une manche du championnat du Monde de rallye (San Remo). En 1982, elle en remporte trois (Portugal, Grèce, Brésil) et est sacrée vice-championne du monde des pilotes sur une Audi Quattro. En 1985 elle gagne la course de Pikes Peak.

En 1986 elle rejoint l’équipe Peugeot Talbot Deutschland et gagne le championnat d’Allemane au volant d’une 205 T16 en gagnant 6 courses sur les 8 au programme.

 

Dans les années 90, c’est Priscille de Belloy (Delecour) qui fait des étincelles au volant d’une Peugeot, avec sa copilote Laetitia Jourdan. Elle devient championne de France sur 106 kit kart en 1996 puis sur 106 Maxi en 1997.

/
Ce champ est requis
Ce champ est invalide
Ce champ peut uniquement comporter des lettres
Votre email est invalide
Votre numéro de téléphone est invalide
Ce champ ne comporte pas suffisament de caractères
Ce champ est trop long
Veuillez valider le recaptcha
Une erreur est survenue